Contrôle d’impédance sur les pistes des circuits RF

Dans les années 1990, l’impédance contrôlée était limitée à quelques domaines bien spécifiques. Aujourd’hui, nous retrouvons ce besoin dans de nombreuses applications ; tous les objets connectés, le traitement du signal et graphique, les modems, les jeux vidéos, la téléphonie, les PCs, etc.

Les circuits RF sont de plus en plus complexes et le calcul de l’impédance ne se fait plus à l’aide d’une simple formule de calcul. Nous utilisons aujourd’hui des softwares qui prennent en compte de manière précise tous les paramètres qui influencent la valeur souhaitée de l’impédance.

Calcul des paramètres et mesure du contrôlée d’impédance

La valeur de l’impédance, mesurée en Ohm, dépendra donc de 4 facteurs distincts :

1. L’épaisseur du diélectrique (l’isolant). Un changement d’épaisseur de 0,025mm peut influencer l’impédance d’environ 2 Ohm.

2. La valeur Er de la matière, celle ci correspond au diélectrique de la matière. Il est important d’avoir une valeur Er stable car un changement de valeur de 0.1 entraine une évolution de 0.5 Ohm sur l’impédance. Plus la tolérance de l’impédance deviendra critique, plus nous serons amener à utiliser des matières performantes.

3. L’épaisseur de la (les) piste(s). Nous considèrerons l’épaisseur de base du cuivre, mais aussi les procédés qui vont influencer cette épaisseur au cours de la production comme la métallisation et la finition.

4. La largeur de la (les) piste(s) concernée(s). A titre d’exemple, nous pouvons dire qu’un changement de largeur de 0,025mm correspond à 1 Ohm (soit 1mil = 1 Ohm).


Il est donc important de faire des calculs sérieux et en fonction de la tolérance souhaités sur l’impédance mesurée, de choisir les matériaux et un process adaptés. Aussi, nous choisirons différents types de laminé en fonction des contraintes d’impédance demandées. Et grâce à des nombreux tests tout au long du process de fabrication, nous sommes en mesure de produire rapidement des circuits repondant à votre cahier des charges.

A ce jour une tolérance normal pour un control d’impédance est +/- 10%. Selon les dossiers, nous savons aussi offrir une tolérance de 8%, voir de 5%.

Consultez-nous pour en savoir plus.